Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lucifer63
Messages : 2192
Inscription : 26/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Jeu 11 Sep 2008 - 21:15
Pouvait - il lui dire que sa mère était la Bertille, celle qu'on appelait "la sorcière" dans le village, la sauvageonne qui vivait recluse dans un vieux cabanon avec pour toute compagnie une chèvre et quatre poules ?... Pouvait-il lui dire que cette Bertille était de sa parenté et que c'était lui qui l'avait culbuté derrière l'écurie un soir de kermesse ? Heureusement que Reine, sa bourgeoise, n'en avait jamais rien su sinon... quel drame !
La pauvre Bertille qui était un peu simplette s'était vu enlever l'enfant qui avait été placè à l'orphelinat et, petit à petit, le Jean Glaude en avait profité pour suggérer à sa moitié, la Reine Glaude, qu'ils pourraient bien le prendre chez eux, que ça ferait plus tard un soutien pour leur vieux jours et après tout... n'était-il pas l'enfant de leur nièce, de la Bertille ?...
Jeanne59
Messages : 10585
Inscription : 12/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Jeu 11 Sep 2008 - 21:43
La Bertille ................ .
Le Glaude l'avait repèrée. Faut dire qu'elle était jolie, avec ses airs de sicilienne, teint halé, grands yeux noirs.
Malgré qu'elle soit de famille comme on disait par ici, cela ne l'avait pas arrêté. Voir les feuilles à l'envers fut une belle aventure.

Quand il l'a revue, quelques temps après, le ventre arrondi, la nausée lui a pris. Il s'est rendu chez le curé, le Père Sile afin de lui confier son tracas. Ce dernier lui dit qu'il allait arranger tout cela ............ .
Invité
Invité

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Sam 13 Sep 2008 - 18:25
" Tu vas te rendre au couvent, et quand le bébé naitra, tu le laisseras aux soeurs .... un enfant sans père c'est la honte pour ta famille !!!!

Fais ta valise ma fille et pars vite "

Marcelle, tout à coup, eut pitié de cette jeune femme qui était obligée d'abandonner son bébé ....qu'aurait elle fait à sa place ?

Elle se recala rapidement sur son tabouret, et reprit son livre

"Mais c'est pas Dieu possible, il manque des pages ..... "
avatar
mona
Féminin
Messages : 2402
Naissance : 16/03/1943
Localité : MONTFAVET
Emploi : Retraitée
Loisirs : tout ce qui éloigne de la solitude
Inscription : 14/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Lun 15 Sep 2008 - 6:39
Elle se croyait seule la Marcelle et ce qu'elle voulait réflexion personnelle fut entendue.
Un toussotement au bar lui fit relever la tête
Le libraire se tenait là
Ce sont ces pages qu'il vous manque certainement
il sortit sous son manteau quelques pages
-Pourquoi les avez-vous enlevées ?demande Marcelle
-On m'a obligé sous la menace
C'est pour cette raison que ce volume reste toujours sur l'étagére

Surtout ne le dites à personne ,je vous les confie
Marcelle s'en empara les cacha et servit un verre au libraire...
avatar
Invité
Invité

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Mer 17 Sep 2008 - 10:20
Elle attendit qu'il soit parti pour ressortir les précieux feuillets de leur cachette, les inserra à l'emplacement qui leur était réservé et se remit à lire tout en se demandant pourquoi tant de mystère....

.....Arrivés devant la maison, l'oncle souleva Denis, le posa par terre et se laissa glisser en bas de la charette.

"Foutue douleur" !!!! maugréa t il...
" Encore une journée de gachée ...."
"Tout ça à cause de ces toubibs incompétents!"

Se souvenant que son neveu était là...

-"Denis ! Emmène Picotin à l'écurie, panse le et donne lui de l'avoine; puis tu me rejoindras dans le jardin...

Denis s'exécuta tout en pestant !!!

"- Je voudrais bien jeter un oeil dans ce bouquin qui parle de démons"... murmura t il.....

Mais il se garda bien de contrarier son oncle.
avatar
invovo
Masculin
Messages : 3226
Naissance : 08/11/1949
Localité : tout près
Emploi : rentier
Loisirs : roulette russe
Inscription : 14/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Sam 27 Sep 2008 - 7:22
Il emmena picotin a l'écurie le pansa et rejoignit son oncle au jardin ou il se mit a désherber un carré de fraisier, tout en désherbant il ne pouvait s'empêcher qu'il était plus heureux chez les soeurs .....il avait les mains sales, mal au dos, a quatre pattes dans les fraisiers. C'est décidé il n'allait pas rester chez son oncle et sa tante, il n'était pas heureux chez eux, il trouverait bien un moyen pour partir, tout dans ses pensées de révolte, il entendit son oncle

- Tu finiras demain, c'est l'heure de la soupe !!
avatar
Jeanne59
Féminin
Messages : 10585
Naissance : 20/05/1960
Inscription : 12/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Sam 27 Sep 2008 - 20:19
Le gamin rangea les outils et se dirigea vers la maison, la mine triste, en trainant les pieds.
Son oncle le vit arriver, le lorgna du coin de l'oeil mais ne dit rien.
-"Pauvre gosse "se dit-il, en coupant le pain.

-"va te laver les mains et viens t'assoire. La soupe est prête". Le gosse obéit, morose.
Le repas terminé, l'oncle lui demanda de le suivre dans le jardin. Il prit sa blague à tabac, sa pipe et entraina le petit vers un banc de pierre.
- " J'ai à te parler mon garçon. Ce que je vais te raconter est déterminant pour ton avenir. Alors, écoute moi bien, ne pose pas de questions pour le moment."
L'enfant étonné lança un regard surpris à son oncle et attendit.
Après avoir pris le temps de bourrer sa pipe, l'oncle commenca.

"Tu vois, il a ya quelques années ..........................................
avatar
Lucifer63
Féminin
Messages : 2192
Naissance : 01/03/1945
Localité : AMBERT (Puy de Dôme)
Emploi : Poète Publique et comédienne
Loisirs : Chasse, pêche, poésie
Inscription : 26/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Mar 30 Sep 2008 - 0:15
Je voulais devenir prêtre ! à cette époque, je faisais l'enfant de choeur et, le vieux curé du village, un cousin germain de mon père, tout heureux à l'idée de me voir prendre si bonne résolution m'instruisait en cachette car mes parents, eux, ne l'entendaient pas de cette oreille bien au contraire : ils souhaitaient que je reste à la ferme pour leur succéder.
Sitôt les corvées terminées, dès que j'avais quelques heures devant moi, je courrais jusqu'à la cure pour écouter le brave curé m'expliquer ce que pourrait m'apporter de bon mon entrée en religion, pour déchiffer les vieux manuscrits qu'il gardait précieusement dans un vieux meuble de sacristie : c'est ainsi que j'ai appris à lire et à écrire. Hélas, par un triste soir d'hiver, le vieil homme se sentant sur sa fin me fit une terrible confidence :
jadis, il avait fait un pacte avec le Diable !
à peine eut-il le temps de me montrer du doigt un vieux grimoire en me murmurant "cache-le, prends-en grand soin" qu'il expirat. Chagriné, désorienté par le décès de mon vieil ami et affolé à l'idée que quelqu'un puisse me trouver là, je cachais le livre poussiéreux sous ma houppelande et m'enfuit à travers bois. Je courus... courus jusqu'à la maison, escaladais la vieille treille pour entrer dans ma chambre sans me faire voir et là, les jambes encore toutes flageolantes, je sortis le livre de sous ma cape et lus ce titre : "Principes élémentaires pour chasser les démons" par le Père Jean Glaude. Une répulsion soudaine m'envahit et je jetais le bouquin sur le lit alors, sans que je n'y comprenne rien, les pages se sont mises à s'ouvrir une à une, à toute vitesse puis arrivé vers son milieu, le livre s'est enfin stabilisé et là, devant mon regard terrifié, un visage démoniaque et une main en sont sortis... Seigneur... Qu'est-ce-ce que....
c'était quoi cette horreur ???
avatar
Lucifer63
Féminin
Messages : 2192
Naissance : 01/03/1945
Localité : AMBERT (Puy de Dôme)
Emploi : Poète Publique et comédienne
Loisirs : Chasse, pêche, poésie
Inscription : 26/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Dim 5 Oct 2008 - 0:58
"Quoi que vous mijotez tous les deux, à cette heure ?... Allez, file donc te coucher, demain y fera jour et vous aurez tout le temps pour prêcher dans l'écurie en tirant les vaches !"
Le regard menaçant, le chignon en bataille, la tante Reine se dressait devant eux.
A son habitude, l'oncle ne dit rien et Denis s'éclipsa en vitesse. Arrivé dans sa chambre, il ouvrit le placard à balais et en sorti le vieux livre poussiéreux.
"Je l'ouvre ou pas ? se demanda t-il, se rappelant le terrifiant récit de son oncle...
et s'il y avait vraiment un démon dans ce bouquin ?... et puis zut, faut que je sache !"
Avec précaution, il en tourna lentement les premières pages mais aucun visage, aucune main n'apparut. Dans un style très ancien, d'une écriture penchée, les pleins et les déliés s'alignaient ponctués ça et là de lettrines, de pentacles, de chiffres et de croquis esquissés. Il commençait à peine sa lecture que le raclement des sabots de son oncle et sa tante se fit entendre dans la cuisine.
-Houlala ! se dit-il en soufflant la chandelle et en se glissant en vitesse entre les draps rêches, le livre serré contre sa poitrine.
Le chant du coq le réveilla. Il eut juste le temps d'enfiler ses braies et de remettre le livre à sa place avant de descendre pour aider à la la traite du matin.
avatar
Lucifer63
Féminin
Messages : 2192
Naissance : 01/03/1945
Localité : AMBERT (Puy de Dôme)
Emploi : Poète Publique et comédienne
Loisirs : Chasse, pêche, poésie
Inscription : 26/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Mar 14 Oct 2008 - 10:55
Branle-bas de combat, aujourd'hui, on reçoit les cousins du Nord avec leurs trois enfants !
La Reine Glaude s'active dans la souillarde. La veille, pour l'occasion, elle a lessivé à grands seaux d'eau le vieux plancher de la cuisine et empilé les journeaux et les réclames qui trainaient un peu partout dans le coin de la fenêtre. L'oncle est allé faire les rases dans le pré du clos quand au gamin, le Denis, il remplit la caisse près du vieux poèle avec des grosses bûches fendues qu'il s'en va chercher sous la couade. "les cousins vont arriver !" Il ne les connais pas mais il est tout excité à l'idée de voir de nouvelles têtes et un peu d'animation dans la maison.
Enfin... une vieille traction se gare devant la maison...

*la souillarde, petite pièce sombre avec des rayonnages et un évier rudimentaire.
*la couade, le hangar où son rangés le char, le tombereau, le bois et autre bricoles...
avatar
Invité
Invité

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Dim 9 Nov 2008 - 12:18
" Où a t'on rangé mon livre " demanda Marcelle à son patron

La jeune femme avait été appelée d'urgence au chevet de sa tante qui s'etait cassée la jambe en glissant sur des feuilles mortes.

Marcelle aimait beaucoup sa tatie Lulu, c'était la seule famille qui lui restait, mais son livre lui avait manqué pendant toutes ces longues semaines et elle avait hate de se replonger dans sa lecture ......
avatar
Polo
Messages : 1153
Naissance : 12/12/1992
Localité : Trigny (Marne)
Inscription : 27/11/2008

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Sam 6 Déc 2008 - 11:45
Et alors ? scratch

Ben voui on tend tous..l'oreille
avatar
Lucifer63
Féminin
Messages : 2192
Naissance : 01/03/1945
Localité : AMBERT (Puy de Dôme)
Emploi : Poète Publique et comédienne
Loisirs : Chasse, pêche, poésie
Inscription : 26/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Sam 6 Déc 2008 - 11:50
Hélas pauvre marcelle !... Pendant son absence Polo, son patron, avait trouvé le bouquin et il n'avait aucune intention de le lui rendre !
Absorbé dans sa lecture, il ne vit pas rentrer la tante Lulu.
Tranquillement, celle-ci s'acouda au comptoir, sortit sa tabatière et en snifa une bonne dose : la poussière de tabac s'éparpillat jusque sous les narines de Polo qui se lançat soudain dans une série d'éternuements. Les yeux larmoyants sous l'effet de la nicotine inspirée à son insu, il scrutta bizarrement la tantine.
"Tiens... z'êtes là, vous ?... z"êtes enfin revenue ?... l'est pas avec vous la Marcelle ?..."
Tout en pensant :
"Elle va pas se casser, cette grande bique, que je reprenne enfin ma lecture"
Mais la bique ne semblait pas pressée de partir
"c'est quoi que vous lisiez, mon cher Polo ?"
avatar
Père IOS
Messages : 558
Naissance : 17/03/1949
Inscription : 23/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Sam 6 Déc 2008 - 12:06
Oh Lulu tu veux peut-être me mouiller.. s'énerva Polo ..je me demande si en vérité Marcelle n'a pas trempé dans une histoire glaude.. Cool
avatar
Lucifer63
Féminin
Messages : 2192
Naissance : 01/03/1945
Localité : AMBERT (Puy de Dôme)
Emploi : Poète Publique et comédienne
Loisirs : Chasse, pêche, poésie
Inscription : 26/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Mer 17 Déc 2008 - 0:05
Mais la Lulu, suspendue une fesse dans le vide sur le haut tabouret de bar, prit le temps de s'essuyer le nez avec son grand mouchoir à carreaux avant de lui répondre :
- auyeu d'me dire des counarios, te f'rais mieux d'me servir un d'mi !
J'l'on point vu, moué, ta Marcelle ! L'est v'nue m'vouère quèques foué et zou, l'est partie, j'ai point comprit pourquoué ! P'tête qué pouvait pu m'vouère à la fin ?
C'est toujou comme ça avé les gensses que j'aime, un jour y s'en vont et ché jamais pourquoué... c'est ma vie !
Heureusement pour Polo, la tante siffla son verre cul sec et, après avoir sniffé une seconde fois, elle sortit dignement du bar.
Bonté, quel phénomène celle-là se dit Polo en reprenant sa lecture.
"Principes élémentaires pour chasser les démons"
Ce titre lancinant revient sans cesse, se superpose sur sa lecture...
avatar
Invité
Invité

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Mer 7 Jan 2009 - 18:09
Elle serait pas un peu bredine jusqu'à l'os la Lulu .....demanda Albert

A force de se raconter des histoires, elle avait perdu le sens des réalités, un jour bien l'autre mal

Ses mauvaises fréquentations lui avaient fait beaucoup de tort, à fréquenter des dingos, la cocotte minute avait explosé.

Elle s'imaginait être surveillée, voyait des ennemis partout (c'est ce qu'on lui faisait croire) pauvre Lulu elle faisait peine à voir .....
avatar
Jardy
Masculin
Messages : 8407
Naissance : 12/12/1992
Localité : LA CHIFFOGNE
Emploi : Livreur des sens...anciennement gardien d'égotiaire !
Loisirs : changer de couche
Inscription : 14/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Mer 7 Jan 2009 - 19:23
Si que j't'eul dis..qu'chu en mission ..!! affraid

s'énerva Lulu..
L'arrêt..mission à la Z.I.L pour elle était devenu une obsession .. Sad

Saura-t-elle s'en guérir une fois pour toute ? scratch




Je change ma couche et pourtant j'aime pas l'amour propre..
avatar
Père IOS
Messages : 558
Naissance : 17/03/1949
Inscription : 23/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Ven 9 Jan 2009 - 12:00
Par une grâce , que je n'hésite pas à qualifier de divine.. ..voilà qu'un reste très ancien d'éducation chrétienne qu'elle avait dû avoir dans une autre vie , rejaillit ..du diable vaut vert sûrement (?!)..qui la poussa à se mettre en quête d'un prêtre afin de pouvoir se confesser !

Elle tomba tout naturellement sur le Père Inné ... scratch Very Happy
avatar
Jardy
Masculin
Messages : 8407
Naissance : 12/12/1992
Localité : LA CHIFFOGNE
Emploi : Livreur des sens...anciennement gardien d'égotiaire !
Loisirs : changer de couche
Inscription : 14/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Ven 9 Jan 2009 - 15:44
Père Inné ..murmura Lulu dans un sanglot qu'elle eut beaucoup de mal à réprimer

J'ai trop fait la danse du ventre..




faut-il à présent que je fasse ceinture pour tout ?

Crying or Very sad




Je change ma couche et pourtant j'aime pas l'amour propre..
avatar
Père IOS
Messages : 558
Naissance : 17/03/1949
Inscription : 23/12/2007

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Ven 9 Jan 2009 - 19:24
Jardy a écrit:Père Inné ..murmura Lulu dans un sanglot qu'elle eut beaucoup de mal à réprimer

J'ai trop fait la danse du ventre..




faut-il à présent que je fasse ceinture pour tout ?

Crying or Very sad

Pas du tout.. répondit le Père Innée , mais si tu te regardes trop le nombril , tu feras quelques pompes avec Polo...

A..bdo..men !
avatar
Poupy
Masculin
Messages : 8319
Naissance : 31/05/1927
Localité : Huy (Wallonie)
Emploi : Anarchiste Retraité actif et alcoolique selon certain!
Loisirs : Politique et ecologie pure
Inscription : 15/09/2006
http://romania.forumactif.com/

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Ven 22 Oct 2010 - 13:53
AMES SENSIBLES, S'ABSTENIR !

http://www.rtlinfo.be/info/magazine/sciences_et_sante/747199/operation-reussie-pour--l-homme-sans-visage-
avatar
Poupy
Masculin
Messages : 8319
Naissance : 31/05/1927
Localité : Huy (Wallonie)
Emploi : Anarchiste Retraité actif et alcoolique selon certain!
Loisirs : Politique et ecologie pure
Inscription : 15/09/2006
http://romania.forumactif.com/

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Jeu 29 Sep 2011 - 14:29
Un Chinois de 37 ans, en cavale depuis dix ans, a réussi
à été retrouver en prison. Où il bossait comme gardien, sous l'identité
de son frère.



Un Chinois inculpé de violences contre sa femme et
recherché depuis dix ans a été retrouvé travaillant comme gardien de
prison, a rapporté jeudi les Nouvelles de Pékin. Wang Zhijia, 37 ans,
avait pris la fuite après avoir été formellement accusé d'avoir frappé
son épouse à coups de brique lors d'une scène de ménage.


La police a découvert cette semaine qu'il avait réussi à se faire
embaucher, en se faisant passer pour son frère, par une prison de la
province de l'Anhui, à environ 260 kilomètres de son domicile du centre
de la Chine, a précisé le journal. M. Wang a été démasqué après que la
police s'est rendu compte que l'identité qu'il portait était utilisée
également par son frère. Son ex-femme, qui s'est depuis remariée,
souffre toujours de migraines, d'amnésie et de surdité, a indiqué les
Nouvelles de Pékin.


Avec Belga
avatar
Cémoi
Féminin
Messages : 2764
Naissance : 20/01/1964
Localité : SDF
Inscription : 24/04/2010

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Jeu 29 Sep 2011 - 17:30
La migraine on l'a souvent le soir, l'amnésie et la sourde oreille, ça nous arrange parfois aussi jocolor
avatar
Poupy
Masculin
Messages : 8319
Naissance : 31/05/1927
Localité : Huy (Wallonie)
Emploi : Anarchiste Retraité actif et alcoolique selon certain!
Loisirs : Politique et ecologie pure
Inscription : 15/09/2006
http://romania.forumactif.com/

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Mer 8 Aoû 2012 - 20:13
http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20120807_00189717

bèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèè
avatar
Poupy
Masculin
Messages : 8319
Naissance : 31/05/1927
Localité : Huy (Wallonie)
Emploi : Anarchiste Retraité actif et alcoolique selon certain!
Loisirs : Politique et ecologie pure
Inscription : 15/09/2006
http://romania.forumactif.com/

default Re: La vie extraordinaire du père Glaude

le Sam 5 Jan 2013 - 16:25


NIVELLES - De la démesure au sein d’une agence bancaire qui tente de réclamer 5.600€ pour une cannette qui a giclé sur la chemise du directeur.

Il a 61 ans, cet Ottintois bon teint et d’une politesse exquise, qui s’est retrouvé sur les bancs de la correctionnelle suite à un incident l’ayant, le 16 avril 2012, opposé au directeur d’une agence bancaire de la ville.

Il avait le sentiment d’avoir été arnaqué suite au placement de 700 euros et il entendait recevoir des explications. Le ton monta et, excédé, le client lança une cannette de boisson rafraichissante en direction de son interlocuteur.

Elle explosa et les policiers, appelés au secours de la victime, constatèrent des «giclures» sur la chemise directoriale, sur une armoire et sur un mur.

Dans un souci d’apaisement, le parquet proposa une médiation pénale qui n’aboutit pas. Pour une raison bien simple. La banque exigea, ou tenta d’obtenir, une indemnisation de quelque 5 600 euros qui, selon ses calculs, couvriraient un ordinateur, une imprimante (que le prévenu conteste avoir balancée), une incapacité de travail du directeur et de son collaborateur, le nettoyage du bureau et la repeinte totale des murs. Mazette!

Comment punir le client poursuivi pour menaces ainsi que pour port d’armes prohibées, en l’occurrence une cannette de boisson gazeuse et une imprimante?

Le substitut du procureur du roi Marc Rezette, qui dégouline d’humour, avait compris pourquoi la médiation pénale avait échoué et il aurait soutenu la demande du directeur d’agence visant à obtenir le nettoyage à sec de sa chemise.

Personne ne s’était constitué partie civile. Il se contenta de requérir la suspension du prononcé qui sera inévitablement accordée le 1er février, mais on est curieux de savoir si un des attendus du jugement fera état du fait que, vu la lourdeur des prétentions bancaires initiales, il ne pouvait en aucun cas s’agir d’une boisson light…
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum